Renouvellement DSP du réseau TAG

Tag, Transisère et TER Rhône-Alpes :: snotag.fr

Modérateurs: Sylvain, Arnaud

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

Renouvellement DSP du réseau TAG

Messagepar Didier 74 » 22 Sep 2011 14:57

La Métro devrait faire appel à un autre opérateur que Transdev, selon les informations publiées par Ville, Rail & Transports, sur son site Internet ce 22 septembre
La convention annuelle du club des élus et techniciens des villes Transdev (Trans.cité), qui se tient cette année le 28 septembre à Madrid, devrait être mouvementée. Le président du club, Marc Baïetto, et quelques-uns de ses soutiens souhaitent queTrans.cité devienne un club d’élus et de techniciens ouvert à tous les réseaux, ce qui semble difficilement acceptable pour Veolia-Transdev (VTD). Au-delà du club, plusieurs agglomérations questionnent la présence de Transdev, devenue Veolia-Transdev dans le capital de leur SEM de transports. A Grenoble, les dés semblent déjà jetés, et personne ne semble plus douter que, lors du prochain renouvellement de la DSP, l’agglomération changera de partenaire industriel.
Dernière édition par Didier 74 le 22 Sep 2011 20:22, édité 1 fois.
Didier 74
 

Re: Renouvellement DSP du réseau TAG

Messagepar Lyon-St-Clair » 22 Sep 2011 20:02

Décidément, c'est la révolution dans certaines villes en ce qui concerne la DSP ... :shock: Je pense que Keolis a de fortes chances de reprendre le réseau au vu de ce qui vient de se passer à Metz.
Avatar de l’utilisateur
Lyon-St-Clair
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1980
Inscription: 07 Mai 2011 16:32
Localisation: Caluire-et-Cuire

Re: Renouvellement DSP du réseau TAG

Messagepar Sylvain » 23 Sep 2011 21:36

et Orléans surtout.

Il y a tout un article dans le Villes, Rail & Transports de la semaine.

À voir si ça va vraiment se passer comme ça ou si Veolia-Transdev saura faire passer la pilule de la fusion auprès des mécontents. Pour Grenoble, il y a encore un peu de temps : le renouvellement de DSP c'est pour fin 2012
Sylvain Blanchard
::: Snotag ::: Standard216.com
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Admin Linéoz.net
Admin Linéoz.net
 
Messages: 11043
Inscription: 30 Déc 2002 16:26
Localisation: Grenoble

Re: Renouvellement DSP du réseau TAG

Messagepar Didier 74 » 16 Nov 2011 10:27

Mardi 15 novembre 2011, le Syndicat Mixte des Transports en Commun (Smtc) de l'agglomération grenobloise a lancé l'appel à candidatures pour le renouvellement de la gestion et exploitation du réseau de transport public urbain de l’agglomération grenobloise.

Le contrat portera sur le réseau de transports publics urbains de voyageurs de l'agglomération grenobloise dans sa globalité (27 communes). Ce réseau comprend, à ce jour : le réseau tramway (4 lignes sur plus de 30 km et 89 rames de tramway), le réseau de bus (23 lignes régulières, 30 lignes scolaires, 4 lignes de nuit, 4 navettes, 4 services Ami'Bus (services réguliers du lundi au vendredi scolaire et service à la demande en dehors de ces périodes), 4 Proxi'Tag et un service de transport PMR (services de transport à la demande). À noter que 2 de ces lignes régulières et 11 circuits scolaires du sud de l'agglomération (Varces, Le Gua, Vif et St Paul de Varces) sont gérés actuellement en direct par le SMTC.
En 2010, 15,9 millions de kilomètres totaux ont été réalisés pour une fréquentation de 73,2 millions de voyages. Les services routiers sont assurés avec un parc SMTC de 311 bus (57 articulés, 225 bus standards, 29 bus à gabarit réduit dont 30 bus standards et 2 bus à gabarit réduit mis à disposition des sous-traitants). En complément, 8 bus à gabarit réduit et 30 autocars scolaires sont mis à disposition par les sous-traitants de l'exploitant actuel. En outre 32 autocars sont mis à disposition par l'exploitant des services du sud de l'agglomération dans le cadre d'un marché actuellement géré en direct par le SMTC.

La nouvelle DSP porte sur une période de 7,5 ans à compter du 1er juillet 2013.

Le contrat actuel vient en principe à échéance le 31/12/2012 mais devrait être prolongé pour 6 mois.

Le délégataire a pour missions principales de gérer le réseau de transport public urbain de voyageurs en atteignant les objectifs qui lui sont assignés, d'assumer la gestion du personnel et la responsabilité des opérations de transport, de veiller au bon état de fonctionnement des biens nécessaires à l'exploitation, y compris les biens mis à sa disposition (entretien et maintenance), de se rémunérer sur les recettes commerciales et notamment la vente des titres de transport, de rendre compte mensuellement et annuellement au SMTC des conditions d'exploitation (km effectués, voyageurs, recettes, incidents d'exploitation...), de la qualité du service rendu et de l'équilibre financier de l'exploitation, et répondre à toute demande du SMTC formulée dans le cadre de son droit d'audit permanent.

L'exploitation s'effectue aux risques et périls du délégataire. Le délégataire devra se rémunérer directement auprès des usagers (recettes du trafic), suivant des tarifs qui seront fixés dans la convention. Une contribution financière forfaitaire (CFF) sera par ailleurs versée par le SMTC, en contrepartie des sujétions tarifaires et de service public imposées au délégataire. Le montant annuel de la CFF sera arrêté pour chaque année du contrat, à partir des engagements financiers du délégataire sur les prévisions de charges et de recettes. Ces éléments financiers seront négociés durant la procédure de consultation. Il sera imposé au futur délégataire la constitution d'une société locale dédiée à capital mixte comme clause spécifique d'exécution du futur contrat, dont les caractéristiques seront exposées dans le dossier de la consultation.

Les candidatures sont à déposer d'ici le 6 janvier 2012.

Dans le cadre de l'application de la loi de réforme des collectivités territoriales (no 2010-1563 du 16 décembre 2010), le projet de schéma départemental de l'intercommunalité en cours d'élaboration par la préfecture envisage l'adhésion de nouvelles communes et communautés de communes à la communauté d'agglomération de Grenoble. Le schéma pourrait être adopté avant le 31 décembre 2011, pour une mise en œuvre effective, le cas échéant, au 31 décembre 2012. Il en résulterait de manière automatique l'extension du périmètre des transports urbains aux territoires des communes et communautés de communes concernées. Ainsi est-il notamment envisagé de demander aux candidats, en option, l'étude de l'extension du périmètre des transports urbains. Les candidats devront alors remettre une offre pour chacune des options demandées, dans la forme demandée dans le règlement de consultation et selon le contenu exposé dans le document programme.

Source : Ville, Rail & Transports.
Dernière édition par Didier 74 le 16 Nov 2011 11:34, édité 1 fois.
Didier 74
 

Re: Renouvellement DSP du réseau TAG

Messagepar Sylvain » 16 Nov 2011 11:00

Le contrat portera sur le réseau de transports publics urbains de voyageurs de l'agglomération grenobloise dans sa globalité (27 communes). Ce réseau comprend, à ce jour : le réseau tramway (4 lignes sur plus de 30 km et 89 rames de tramway), le réseau de bus (23 lignes régulières, 30 lignes scolaires, 4 lignes de nuit, 4 navettes, 4 services Ami'Bus (services réguliers du lundi au vendredi scolaire et service à la demande en dehors de ces périodes), 4 Proxi'Tag et un service de transport PMR (services de transport à la demande).

Bon.. on nous a piqué 14 rames de tram, un Ami'Bus et une navette :xx:. Qui se dénonce ? Par contre, on doit avoir un certain nombre de lignes scolaires en trop, maintenant. Ou alors le "ce jour" correspond à un autre jour...

Les points importants :
— la reconduite du choix de la Délégation de Service Public et d'une Société d'Économie Mixte locale
— l'intégration dans la DSP globale de l'exploitation des lignes du Sud Agglo, aujourd'hui confiée à Grindler (17, NSPV, scolaires). Mais cette exploitation sera vraisemblablement sous-traitée.
— la prise en compte de la probable extension du périmètre du SMTC dans le cadre du schéma départemental de l'intercommunalité, avec la demande aux candidats d'étudier l'extension du réseau.
Sylvain Blanchard
::: Snotag ::: Standard216.com
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Admin Linéoz.net
Admin Linéoz.net
 
Messages: 11043
Inscription: 30 Déc 2002 16:26
Localisation: Grenoble

Re: Renouvellement DSP du réseau TAG

Messagepar Tib0138 » 16 Nov 2011 16:32

Quelle est la 4ème ligne de bus de nuit ? :beammeup: :lol:
Avatar de l’utilisateur
Tib0138
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 979
Inscription: 09 Nov 2010 20:43
Localisation: Neuville-sur-Saône (69)

Re: Renouvellement DSP du réseau TAG

Messagepar Lulius » 16 Nov 2011 16:33

N1 N3 N4 et Navette Grésivaudan...
Lulius
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 139
Inscription: 06 Jan 2010 14:45
Localisation: Eybens, Grenoble, Montbonnot, Lyon

Re: Renouvellement DSP du réseau TAG

Messagepar Tib0138 » 16 Nov 2011 16:35

Lulius a écrit:N1 N3 N4 et Navette Grésivaudan...

J'avais oublié la navette du Grésivaudan... :beammeup:
Avatar de l’utilisateur
Tib0138
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 979
Inscription: 09 Nov 2010 20:43
Localisation: Neuville-sur-Saône (69)

Re: Renouvellement DSP du réseau TAG

Messagepar Didier 74 » 25 Oct 2012 22:39

mobilicites.com, 26 octobre
Joël Lebreton : "C'est fini la SNCF monolithique et centralisatrice"

Le patron de Proximités, la branche de la SNCF qui regroupe les activités TER, Transilien et Keolis, précise la nature de SNCF Partenariat, cette nouvelle filiale qui vient de rafler à Veolia Transdev le contrat technique des transports urbains de Strasbourg. Il espère faire coup double à Grenoble, toujours en groupement avec Keolis. Interview.

MobiliCités : Depuis quand existe SNCF Partenariat, dans quel but avez-vous décidé de créer cette nouvelle entreprise et sous quelle forme juridique ?
Joël Lebreton : Cette filiale à 100% de la SNCF a été créée début 2012, c'est une SAS que je préside. Il s'agit d'une nouvelle structure destinée à conclure des partenariats complets avec les opérateurs et les collectivités locales. SNCF Proximités a décidé de changer de posture dans ses relations avec les autorités organisatrices de transport; sur les TER, tout le monde le sait, nos relations en tant qu'opérateur n'ont pas toujours été faciles avec les régions. Nous avons donc décidé de revoir nos modes de fonctionnement historiques pour prendre en compte les besoins des AO, notamment des agglomérations. SNCF Partenariat se positionne sur son expertise ferroviaire et entend occuper le champ de l'intermodalité (urbain-périurbain, ndlr).

Pour la SNCF, c'est donc une incursion et une diversification dans le transport urbain via le marché de l'économie mixte dont vous êtes un fin connaisseur puisque vous avez longtemps dirigé Transdev, spécialiste de ce type de partenariat industriel avec les collectivités locales ?
Pour l'heure, notre champ d'action formel reste très limité, nous avons remporté le contrat de partenariat avec les Chemins de fer corses début 2012 dans lequel SNCF Partenariat est actionnaire minoritaire aux côtés de la Collectivité territoriale. Nous avons également remporté l'appel d'offres des transports urbains de Metz avec Keolis, et plus récemment celui de Strasbourg. Il ne s'agit pas tant d'une diversification de la SNCF que d'une autre façon d'aborder le sujet : on ne se substitue pas à l'opérateur urbain mais la problématique posée dans un certain nombre d'agglomérations amène la SNCF à se dire qu'il faut mener un travail d'interface entre le mode ferroviaire et le mode urbain.
Nous nous positionnons comme un partenaire de transport intermodal. A Strasbourg, c'est vraiment ce qui s'est passé. En Corse, la Collectivité territoriale a voulu prendre en main ses transports ferroviaires, elle a créé une société d'économie mixte (Sem) et cherché un partenaire ayant une expertise ferroviaire. L'outil de l'économie mixte avec un opérateur industriel a fait la preuve de son efficacité, c'est une réponse pertinente, et la SNCF doit savoir écouter la demande des collectivités locales. C'est fini la SNCF monolithique et centralisatrice, nous devons montrer que nous sommes capables d'apporter des réponses diversifiées en Sem, en Société publique locale et en régie puisque cette tendance se dessine. Nous devons nous positionner comme un partenaire technique aux côtés d'un opérateur urbain, Keolis en l'occurrence.

Peut-on imaginer un tandem avec un autre opérateur, et aussi à l'étranger ?
A l'urbain, en France, nous sommes forcément en groupement avec Keolis. Ailleurs et avec d'autres opérateurs... La question ne s'est pas encore posée, mais pourquoi pas ? La SNCF adopte une nouvelle attitude, celle de la co-construction de projets. Nous la testons aujourd'hui auprès des collectivités locales françaises.

SNCF Partenariat répond-elle à l'appel d'offres de Grenoble où le contrat avec le candidat sortant (Veolia Transdev) s'achève en juin 2013 ?
Oui, nous avons répondu en toute logique puisque la problématique du périurbain se pose pour les transports de Grenoble. Nous apportons le même type de réponse qu'à Strasbourg, c'est-à-dire un partenariat technique avec une réponse ferroviaire.

Quand la SNCF est devenue majoritaire dans Keolis, la crainte des concurrents était un soutien de la SNCF dans les appels d'offres urbains, voire interurbains. C'est le cas avec SNCF Partenariat, non ? La Commission européenne ne risque-t-elle pas d'y voir un abus de position dominante ?
Je ne vois pas les choses ainsi. C'est un peu comme RATP avec sa filiale RATP Dev créée pour conquérir des marchés en province et à l'étranger. SNCF Partenariat appartient au groupe SNCF mais c'est une entité clairement détourée. Tous les contrats que j'ai cité ont été gagnés après appel d'offres, les Sem sont dans le champ du règlement OSP ou en DSP (Obligation de service public et Délégation de service public, ndlr).

La SNCF et Keolis ne sont-ils pas en train de "profiter" des longs mois de flottement du dossier Veolia Transdev qui commence à peine à se dénouer avec la décision de le Caisse des dépôts de prendre le contrôle exclusif du groupe ?
Il est certain que les deux ans d'hésitations et de revirements stratégiques de Veolia Transdev ont créé une vraie incertitude chez les élus qui ne savent pas très bien à qui ils ont à faire. Cela a certainement joué en notre faveur. N'oublions jamais que dans une délégation de service public, il y a certes des considérations techniques et de prix, mais il y a aussi de la confiance.

Source http://www.mobilicites.com/fr_actualite ... _2136.html
Didier 74
 

Re: Renouvellement DSP du réseau TAG

Messagepar Virgile1994 » 27 Oct 2012 16:15

Juste une question, si Veolia Transdev n'est pas reconduit, que se passera-t-il pour la Sémitag, et pour ses employés ?
Virgile1994, Grenoblois, passionné et défenseur des Transports en Commun et du vélo et contributeur OpenStreetMap spécialisé dans les transports en commun.
Me suivre sur Twitter
Avatar de l’utilisateur
Virgile1994
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 2406
Inscription: 05 Sep 2010 14:29
Localisation: Grenoble, Tours...

Re: Renouvellement DSP du réseau TAG

Messagepar vincent29 » 27 Oct 2012 17:20

Virgile1994 a écrit:Juste une question, si Veolia Transdev n'est pas reconduit, que se passera-t-il pour la Sémitag, et pour ses employés ?


Tous virés ! Non, plus sérieusement, cette situation est fréquente et est prévue par la convention collective nationale des réseaux de transports publics urbains de voyageurs. Les salariés sont repris par le nouvel employeur.

Cordialement,
vincent29
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 771
Inscription: 15 Jan 2006 13:40
Localisation: Lyon

Re: [Entre les lignes]..anecdotes & photos insolites

Messagepar tristan38 » 05 Nov 2012 13:48

Utilisateur des lignes : E, EBus, B, 16 et Métrovélo
Avatar de l’utilisateur
tristan38
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 228
Inscription: 14 Déc 2011 15:03
Localisation: fontanil-cornillon

Re: Renouvellement DSP du réseau TAG

Messagepar JPJP » 05 Nov 2012 19:20

vincent29 a écrit:
Virgile1994 a écrit:Juste une question, si Veolia Transdev n'est pas reconduit, que se passera-t-il pour la Sémitag, et pour ses employés ?


Tous virés ! Non, plus sérieusement, cette situation est fréquente et est prévue par la convention collective nationale des réseaux de transports publics urbains de voyageurs. Les salariés sont repris par le nouvel employeur.

Cordialement,

Tu rigoles, j'espère... Ce n'est pas un accord collectif qui prévoit ça, mais la loi elle même !
Un repreneur est OBLIGE de reprendre le personnel quand il repend un service. (article L122.xxx) !
JPJP
Rang : Passéoz 24 heures
Rang : Passéoz 24 heures
 
Messages: 85
Inscription: 17 Avr 2006 19:26
Localisation: Seyssins

Re: Renouvellement DSP du réseau TAG

Messagepar Didier 74 » 22 Mar 2013 21:35

mobilicites.com, 22 mars
Veolia Transdev renouvelé à Grenoble

Veolia-Transdev a remporté la délégation de service public du réseau de transport de l'agglomération grenobloise. Selon des sources concordantes la commission d'appel d'offres a pris sa décision il y a quelques jours. Un choix qui doit être entériné par un vote du syndicat mixte (SMTC) le 22 avril prochain.

Cette information a filtré en marge de la présentation des résultats de Keolis le 22 mars 2013. L'opérateur, dont le chiffre d'affaire a une nouvelle fois progressé de 12% en 2012 et qui était candidat face à Veolia Transdev, aurait bien aimé accrocher à son tableau de chasse une nouvelle Sem, après celles de Strasbourg remportée en octobre 2012. Ce ne sera donc pas le cas. Veolia Transdev a sans doute poussé un soupir de soulagement après une longue série noire ou il a perdu quelques réseaux emblématiques : Orléans, Aix-en-Provence, Nice, Cannes…

Michel Issindou, président du SMTC, va annoncer au comité syndical du 24 mars qu'il entre en négociation exclusives avec Veolia Transdev, puis présentera la candidature de l'opérateur au vote du conseil syndical du 22 avril.

Ce nouveau contrat d'assistance de la Société d'économie mixte des transports de l'agglomération Grenobloise (Semitag), débutera le 1er juillet 2013. Il durera 7 ans et demi et générera pour l'opérateur un peu plus d'un millions d'euros par an.

Le renouveau de "Transdev"
L'offre de Veolia Transdev était la moins disante. Mais une autre raison a sans doute pesé fortement dans la balance : la sortie du capital de Veolia Transdev de Veolia environnement et la montée (60%) de la Caisse des Dépôts. "Transdev l'a emporté" nous a indiqué une source proche du dossier oubliant volontairement Veolia au passage. Les élus Grenoblois comme ceux de Strasbourg s'étaient en effet toujours opposés à la fusion entre Transdev, leur "opérateur historique" et Veolia.

Transdev qui, dans leur esprit, avait un peu perdu son âme l'a retrouvé. A tel point que, si l'on en croit le site mobilettre.com, ce serait le nouveau nom du groupe. Jean-Marc Janaillac son président pourrait en faire l'annonce le 26 mars prochain.

Source http://www.mobilicites.com/fr_actualite ... _2436.html
Didier 74
 

Re: Renouvellement DSP du réseau TAG

Messagepar Sylvain » 23 Avr 2013 7:28

Le Comité syndical du SMTC a entériné hier le choix du délégataire pour la DSP qui courra du 1er juillet prochain à fin 2020. À l'issue de ce comité, une conférence de presse a eu lieu pour présenter tout ça, ainsi que l'armature du futur réseau à l'horizon 2015… ainsi qu'un nouveau logo TAG.
C'était l'occasion aussi de voir le nouveau directeur général de la SÉMITAG, Luc Egoumenides, qui remplacera Joël Pitrel cet été.Ce nouveau DG vient d'Orléans où il dirigeait la SETAO.

un article du DL
http://www.ledauphine.com/isere-sud/201 ... ui-demarre

Michel Issindou rappela le déroulement de la compétition entre les deux candidats à la DSP (Sémitag/Transdev et Keolis), fit un comparatif en énumérant les différents critères. Sémitag/Transdev a pris un avantage significatif au niveau de la fréquentation prévisionnelle (93,7 millions de voyages par an en moyenne sur la période 2014-2020 pour Sémitag/Transdev, contre 91,2 millions pour Keolis, sachant que l’actuelle Sémitag/Transdev a enregistré 77 millions de voyages en 2012) et sur le critère financier.
Sylvain Blanchard
::: Snotag ::: Standard216.com
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Admin Linéoz.net
Admin Linéoz.net
 
Messages: 11043
Inscription: 30 Déc 2002 16:26
Localisation: Grenoble

Re: Renouvellement DSP du réseau TAG

Messagepar gabz38 » 23 Avr 2013 8:05

Puisque c'est impossible de le trouver en ligne, quelqu'un aurait-il une trace de ce nouveau logo TAG ainsi que de ce qui a été dit sur l'armature du réseau 2015 ?
Avatar de l’utilisateur
gabz38
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 173
Inscription: 08 Fév 2008 23:35
Localisation: Lyon


Retourner vers GRENOBLE - Les transports de la métropole des Alpes

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], Google [Bot], lecrame, Mattix64, Micka69, Sasomo, Stefano 1214, stéphanois, thalys75, TheDriverBus37, williamcaurel


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille MarseilleTransports.com | Dijon SnoDivia